13 octobre 2009

Libertador Morales, El Justiciero

Libertador_cartelLe cinéma vénézuélien n’est pas l’un des meilleurs d’Amérique Latine. Il n’a pas la richesse des cinémas cubain, argentin ou encore brésilien. La telenovela est passé par là, et le Venezuela manque cruellement de bons acteurs et de bons réalisateurs. Les réalisateurs les plus connus sont Román Chalbaud (Caracazo) et Luis Alberto Lamata (Miranda Regresa et surtout l’excellent Jerico).
Mais depuis quelques temps, des efforts sont faits, à l’initiative du gouvernement bolivarien, pour tenter d’impulser un cinéma national de qualité. Une maison de distribution a été créée, Amazonia Films, et petit à petit de nouveaux films sortent. Certes ce sont encore des films qui ont beaucoup de défauts tant dans le jeu que la direction d’acteurs  mais lentement les choses évoluent. L’un de ces films s’appelle Libertador Morales, El Justiciero, et raconte les péripéties d’un mototaxi. Peut-être qu’aurez-vous un jour la possibilité de le voir en France car Amazonia Films vient de m’embaucher pour faire le sous-titrage en français, avec l’idée d’en faire la promotion dans les pays francophones. En attendant de pouvoir le voir dans votre salle de ciné préférée, voici pour vous la bande annonce.

Posté par El Salsero à 17:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur Libertador Morales, El Justiciero

Nouveau commentaire